Article de VIVA LA MUSICA (mensuel de l’AMR Genève / 378 été 2017)

Caryl Baker Quartet & Chico Freeman

 

true Balance

Presque tous Biennois ou agissant dans le Jura, vieux compères de la vénérable Swiss Jazz School, les membres du Caryl Baker Quartet s’associent pour un second disque au saxophoniste ténor Chico Freeman et livrent ici une belle session de jazz. Où l’on entend le leader pianiste et compositeur Caryl Baker jouer de sa légèreté de toucher comme de sa vélocité dans des pièces faciles d’accès et marquées par un plaisir communicatif de la musique. Plaisir d’entendre Chico Freeman, également. L’échappé des aventures modernes des années 1970-80, malgré ses presque septante balais, envoie une solide mais plus que digeste purée de son ténor chaud devant. Et ses hôtes ne sont pas en reste, à commencer en front de scène par le trompettiste et bugliste Daniel Erismann, puissant et inspiré. A ces solistes la rythmique colle comme une chemise de marque. Emmenée par Luigi Galati, le plus péninsulaire des batteurs jurassiens, à la frappe de bon goût, assisté du rigoureux Emanuel Schnyder à la basse. Un CD où l’art du solo le dispute à celui de faire monter la sauce comme il faut. Ainsi Erismann brille-t-il sur Rue Franche sans avoir beaucoup à envier à Freeman à qui il cède la pa- role pour un discours limpide. Au chapitre des morceaux intelligemment élaborés ci- tons par exemple A Distinction Without A Difference , libérant avec brio une belle énergie. A saluer encore Lucien Dubuis pour quelques précieuses interventions à la clarinette basse dont un bon moment d’improvisation à deux avec le ténor sur Destiny’s Dance . (Article de Jacques Mühlethaler)

http://www.amr-geneve.ch/wp-content/uploads/2017/06/378.pdf

 

  • a_press
  • article
  • b_press
  • c_press
  • h_press
  • i_press

"Cadence" janvier 2016 (source: http://www.cadencejazzmagazine.com/membersonly/admin/assets/jan%20issue%202016.pdf)

 

Happy to see some of the pieces we wrote with my friend Chico ranked 2nd in the US Top Airplay list.